samedi 20 février 2010

Il était une fois... la fin.

Ou l'histoire du peindre amateur qui se croyait pro. Tel est le triste constat que je fais au vu de mes peinture 6mm. J'y arrive pas. Il n'y a que les drapeaux que je trouve sympa, je suis nul en 6mm et ça ne changera pas. Ne croyez pas que c'est un simple caprice, c'est une décision murement réfléchi et je m'en excuse auprès du commanditaire mais je ne suis pas quelqu'un qui ment juste pour bien paraître. Autant j'arrive à faire du 10 ou 28mm autant le 6 et le 15, j'y arrive pas. J'ai presque passé plus de temps sur une 6mm que sur du 15... Donc il faut se rendre à l'évidence... :(


Voilà pour les nouvelles, donc n'attendais pas de peinture cette semaine je ne peindrais pas. Au mieux je ferais les deux tables et encore je suis pas sûr. C'est con à dire mais j'ai perdu toute confiance en mes capacités de peintre. J'ai la trouille du pinceau :/


Les deux premières photos sont les vélites de Turin, et les suivantes sont celles de Florence.

3 commentaires:

maxson a dit…

il ne faut pas te decourager!

il est vrai que le 6 mm c'est tres difficile a peindre! je suis au meme niveau que toi!
cela dit tu pourrais essayer un jus a base d'encre de chine noire pour donner a tes fig un peu d'ombres....

CdtK a dit…

bah j'aurais bien voulu mais il faut que je laisse les vêtements nickel donc bah c'est pas possible :/

Walktapus a dit…

Je crois que tu devrais essayer la sous-couche noire et peindre par touches par dessus. Sinon ça ne peut être qu'une vraie galère...

Rechercher dans ce blog